Skip to content

Un Clamp agile pour réparer une fuite en urgence

Un projet présenté par Lhavy Etaba-Obani et Dany Mingas

Audacieuses, la conception et la pose d’un clamp provisoire sur une terminaison de flowline (FLET) du champ de Moho-Bilongo au Congo ont permis de gagner plusieurs mois dans la réparation de la fuite d’une ligne d’injection d’eau. Cette solution pragmatique, rapide et innovante a évité la perte de 600 000 barils …

Best Innovators 2021 - TEPC FLET - Le projet CLAMP – Exploration-Production – TotalEnergies

Un changement de perspective devant… un point de fuite

La fuite sur la conduite a été détectée le 14 janvier 2020. Les opérations d’injection ont été interrompues le 25 janvier. L’emplacement de la fuite à l’intérieur du FLET rendait impossible son colmatage définitif via l’intervention classique d’un véhicule sous-marin piloté à distance (ROV). La réparation passait par le remplacement complet du FLET, une opération lourde impliquant plus de six mois de travaux et l’arrêt de la production, un impact estimé à 195 000 barils par mois.

Grâce à la modélisation numérique du FLET et du ROV, les équipes de TotalEnergies ont montré que certaines manœuvres limitées donnaient au ROV un accès direct à l’élément défectueux. Cette possibilité a fait surgir une solution alternative beaucoup plus pratique et rapide à mettre en œuvre : la conception simplifiée et la pose d’un clamp temporaire sur la fuite pour la colmater provisoirement. 

Un clamp adapté, à technologie simplifiée

La conception de ce collier de serrage répond sur-mesure aux contraintes structurelles du FLET, comme la pression interne de la ligne d'écoulement, et à celles d'adaptation au ROV : léger, pour éviter tout contrainte supplémentaire sur le tuyau fragilisé par la fuite, fiable et manipulable pour le transport et l’installation. Son design innovant repose sur l’assemble de trois éléments simples : 

  • Un verrouillage mécanique simple par boulon, serré par le ROV.
  • Un grand joint en élastomère type, ne nécessitant pas d’installation minutieuse sur la fuite.
  • Une étanchéité obtenue par compression de l'élastomère lors du serrage mécanique.

Robuste, le clamp a été conçu et fabriqué dans le strict respect des normes SP8. Testé en conditions réelles pendant son installation, il a prouvé sa fiabilité pendant plusieurs mois, avant les travaux de réparation définitifs, par une profondeur d’eau de -727 mètres, à une pression de fonctionnement normale.

Une conception rapide, 100 % numérique, agile et transverse

Mené durant la période de confinement mondial due au Covid-19, le projet a été entièrement géré à distance grâce au numérique, de la conception à la pose du clamp, sur sept sites géographiques différents. Le suivi et la validation des tests d'étanchéité et d'opérationnalité réalisés en Norvège ont notamment été effectués en temps réel par transmission vidéo.

  • Cette approche 100 % numérique et à distance a permis des gains significatifs en terme d'efficacité organisationnelle et opérationnelle.
  • De l'étude à l'installation, le projet a été mené en mode agile dans un délai très court, en moins de 90 jours, contre 6 à 12 mois pour une réparation conventionnelle. Le clamp a été posé en 48 heures, la fuite colmatée et la production relancée en mai 2020, avec les seuls moyens internes de la filiale Total E&P Congo, sans autre intervention supplémentaire.
  • La simplicité de conception de ce système en limite les coûts de fabrication et d'installation.
  • La pose rapide d’un clamp provisoire permet d’éviter une dégradation supplémentaire de l'intégrité de l'équipement réparé.

Facile d’utilisation, ce nouveau système de réparation provisoire pourrait être étendu à l’intervention d’urgence sur d’autres conduites et à des applications autres que sous-marines, par exemple en raffinage.

L'équipe projet 

Nos projets Oil & Gas

Une gestion de projets agile, résiliente et à l’avant-garde