Skip to content

En lançant DrillX, l’un de ses programmes phares de transformation digitale, TotalEnergies modèle le forage de demain. Plus sûr, plus efficace, plus respectueux de l’environnement et moins coûteux : les bases de ce forage nouvelle génération nourri par la puissance de l’intelligence artificielle sont solides et laissent entrevoir des potentialités infinies.

DrillX – Exploration-Production – TotalEnergies

Sur les sites de forage opérés par TotalEnergies, tous les puits sont équipés d’une multitude de capteurs ultra-performants. A la clé : une impressionnante quantité de données recueillies, véritable mine d’informations pour les équipes. « Ces capteurs nous permettent de récupérer énormément de data mais il est difficile de les exploiter prises de manière brute. Le déploiement du programme DrillX nous permet de transformer ce qui était jusque-là « du bruit » en véritable outil d’aide à la décision du métier forage », explique David Vavasseur, chef de projet DrillX et Domain Lead au sein de l’équipe Digital TotalEnergies pour l’Exploration-Production.

La puissance du digital au service de la sécurité

Cet outil d’aide à la décision, TotalEnergies a décidé de l’appliquer à notre valeur fondamentale : la sécurité. En effet, la gestion des puits nécessite un suivi particulièrement rigoureux pour éviter tous risques d’accidents. « La sécurité est une priorité absolue. Nous avons donc misé très tôt sur le potentiel du prédictif et sur la manière dont cette approche pouvait améliorer notre gestion des risques majeurs. Lorsque l’on fore un puits, on doit toujours avoir 2 barrières : la boue de forage - qui joue le rôle de barrière hydrostatique - et le bloc obturateur de puits. Ainsi, si la barrière hydrostatique est perdue et qu’une venue survient, une seconde mesure protectrice est en place pour sécuriser le site. Aujourd’hui, DrillX nous permet d’aller beaucoup plus loin dans la protection de nos actifs et de l’environnement. Grâce à l’intelligence artificielle, les données collectées sur les puits nous permettent de détecter tout développement inhabituel, très en amont », précise David Vavasseur. Et pour cause, l’outil permet d’ores et déjà de prédire 70% des incidents ! Les venues de puits, notamment, sont détectables jusqu’à 5h avant qu’elles surviennent, laissant aux équipes forage le temps prendre les mesures nécessaires pour empêcher l’incident anticipé.

« Nous avons un objectif de réduction des événements de type venues ou coincements de garniture de l’ordre de 20% en 2021 et de 50% en 2023 ». Une position ambitieuse, qui suppose un changement d’approche profond pour les équipes : prévenir plutôt que contenir. « Notre démarche consiste désormais à détecter en amont les incidents et d’intervenir de manière proactive pour inverser la tendance plutôt que de les contenir après coup », ajoute David Vavasseur.

Un niveau de performance toujours plus élevé

Si DrillX est un outil puissant de prévention des risques, il offre aussi à TotalEnergies de nouvelles voies pour améliorer le niveau de performance de son activité forage. Alors qu’auparavant, la gestion des imprévus, ou de la casse d’équipement engendrait en moyenne un taux de non-production (Non-productive time) et de temps perdu « invisible » (Invisible Lost Time) cumulés de 20%, le recours au programme de transformation digitale a pour objectif de réduire ce temps perdu de 5 à 7%. « Il s’agit d’un gain non-négligeable. Et pour nos équipes, le recours à DrillX signifie aussi davantage de temps consacré à des tâches à plus haute valeur ajoutée. L’outil décortique l’information utile et aide nos opérateurs dans leur prise de décision. Cela crée des boucles vertueuses et nous permet d’atteindre un niveau d’excellence opérationnelle assez unique », note le chef de projet DrillX.

Les gains de performance anticipés sont élevés puisqu’ils sont estimés à 250 millions d’USD/an en 2025. Les économies correspondant à la baisse du taux de non-production permettront à elles seules de réduire les coûts du forage de 90 millions d’USD/an pour TotalEnergies.
 

DrillX, un outil aux multiples facettes

Nouvel allié des opérations, DrillX apporte de nombreuses autres fonctionnalités aux équipes. Son volet « Smart Engineering » permet notamment de faciliter et d’améliorer le design des puits. « Grâce à la puissance de l’intelligence artificielle, nous pouvons désormais automatiser beaucoup plus d’étapes au cours du design de nos puits. DrillX porte la mémoire de nos précédents développements et cela nous met en position de tirer des apprentissages du passé et d’éviter de reproduire des erreurs déjà identifiées sur d’autres sites », se félicite David Vavasseur.

Si l’outil a déjà fait ses preuves sur tous les sites de l’activité Exploration-Production de TotalEnergies, de nombreuses études sont en cours pour identifier de nouvelles applications porteuses de valeur. Une réflexion est par exemple en cours pour comprendre de quelle manière le programme DrillX pourrait aussi aider à identifier de manière plus fine d’où viennent les émissions de gaz à effet de serre lors des opérations et ainsi contribuer à les faire baisser. « Avec DrillX, l’expression « The Sky is the limit » prend tout son sens ! Nous avons bien conscience du fait que nous sommes encore loin d’avoir exploré et exploité toutes les potentialités de cet outil. Nos équipes transverses composées de foreurs, d’ingénieurs, de développeurs et de data scientists sont en tous cas mobilisées pour porter l’expérience aussi loin que possible. »

Le programme DrillX s'articule autour de trois thèmes.

Le programme DrillX s'articule autour de trois thèmes.